Assurance entreprise

Le risque routier, 1ere cause d’accident mortel en entreprise

78 % des dirigeants ignorent que le risque routier est la première cause d’accident mortel en entreprise et seul 19 % ont déjà menés des actions de prévention à ce sujet.

Chaque année, plus de 50 000 accidents de travail sont des accidents de la route et on dénombre en moyenne 400 décès suite à ces accidents. Ces accidents ont lieu soit lors des trajets professionnels mais également sur des trajets domicile-travail.

Le risque routier est la 1ère cause de mortalité au travail. En tant que dirigeant, vous pouvez prévenir ce risque en formant et en informant vos collaborateurs. 

Accidents de la route entreprise

Moins d’1 entreprise sur 5 mène des actions de prévention du risque routier

De même, seuls 36 % savent qu’un dirigeant peut être tenu pour responsable en cas d’accident de la route impliquant un salarié sur le trajet domicile-travail

Quelle que soit sa taille, l’entreprise doit assurer la sécurité de ses employés. Cela passe notamment par la prévention du risque routier. Dès qu’un employé prend le volant, que ce soit pour se rendre à son travail ou se déplacer en mission, il prend des risques. En cas d’accident de la route, le chef d’entreprise peut voir sa responsabilité engagée s’il n’a pas mis en place les mesures de prévention nécessaires.

En tant que chef d’entreprise vous devez donc informer et proposer des actions concrètes à vos collaborateurs concernant ces risques routiers dans le cadre professionnel. Pourtant seul 34 % des dirigeants disent avoir mentionné le risque routier dans leur DU (Document Unique de l’entreprise), bien que cette mention soit obligatoire.  

Concernant les actions de prévention, 81 % des chefs de TPE/PME ne les mettent pas en place au sein de leur entreprise.

Pour les dirigeants qui le font, les principales actions de prévention sont :

  • L’entretien des véhicules mis à disposition des collaborateurs (80 %),
  • La vérification des permis de conduire (78 %),
  • La réduction des déplacements des collaborateurs (51 %),
  • Le droit à la déconnexion des salariés sur les trajets professionnels (47 %).

71 % des chefs d’entreprises sont convaincus de l’utilité des Journées de la sécurité routière au travail et 43 % sont intéressés par la mise à disposition d’outils pédagogiques.

Quelques règles simples à mettre en place :

  • Planifier et organiser les temps de trajets
  • Autoriser la déconnexion
  • Proposer des transports alternatifs (train, bus, covoiturage)
  • Afficher de règles de prévention
  • En rappelant les règles du code de la route
  • Organiser des réunions de sensibilisations aux risques routiers
  • Inciter vos salariés à l’utilisation du CPF (compte personnel de formation) pour perfectionner leur conduite

Afin que vos salariés soient plus en sécurité sur leurs vélos ou trottinettes, incitez-les à :

  • Être visible avec des équipements de sécurité adaptés
  • Porter le casque
  • Respecter les limites de vitesse (en trottinette)

Rappelez leur également l’interdiction de l’usage du téléphone
Vos salariés seront ainsi plus responsables sur la route.

D’autres astuces pour limiter les risques d’accidents de la route pour vos salariés :

Limitez les déplacements tout simplement.

  • En regroupant vos trajets. Des logiciels de géolocalisation existent pour organiser les tournées de vos commerciaux ou livreurs.
    Ils leur fera gagner un temps considérable et évitera les détours inutiles.
  • En favorisant les visioconférences. La visioconférence est un outil qui se généralise, elle permet non seulement de gagner du temps, de faire des économies sur les trajets (avions, voiture), en plus de réduire les risques routiers.
    Pensez à sécuriser vos systèmes informatiques pour éviter le piratage

Limitez les risques liés au téléphone au volant

Pour limiter les risques liés au téléphone au volant lors des déplacements professionnels, instaurez des règles précisant les conditions d’utilisation du téléphone mobile lors des missions. Faites signer ces règles par vos salariés afin qu’ils s’engagent à les respecter et qu’ils prennent conscience des risques qu’ils prennent.

Un MOOC pour vous former sur la sécurité routière en entreprise :

MMA met à votre disposition un MOOC gratuit de 30mn pour vous aider à initier une véritable politique de prévention des risques routiers et à protéger vos salariés sur la route :

Ce MOOC contient des vidéos, documents téléchargeables et quizz avec tous les conseils pour mobiliser vos salariés et améliorer leur comportement au volant.

Découvrir le MOOC :
https://mooc-zerotracas.mma

Intégrer la sécurité routière dans votre DU

Pour évaluer les risques auxquels vos collaborateurs sont confrontés, vous pouvez vous appuyer sur le DU aussi appelé DUER (Document Unique d’Evaluation des Risques).

L’objectif du DU est d’identifier les risques, de les évaluer, et surtout de les éviter. Le DU vous aide à mettre en place une véritable politique de prévention, en modifiant certaines habitudes, en faisant évoluer les pratiques ou en changeant certains outils.

Définir un plan d’action pour réduire les risques, c’est répondre à une obligation légale. Mais c’est surtout améliorer la sécurité, la santé et les conditions de travail de vos salariés. Et cela réduit aussi les coûts liés aux accidents du travail, aux maladies professionnelles et à l’absentéisme. Ne le voyez pas comme un énième document administratif, mais bien comme un outil qui va vous aider à augmenter la résilience et la productivité de votre entreprise.

Parmi les risques contre lequel le DU doit lutter, il y a le risque routier. 

Il est certain que si votre entreprise réalise des travaux sur la voie publique, fait des livraisons, du transport de matières dangereuses ou des tournées pour ses commerciaux, elle a tout intérêt à se pencher sur les détails de prévention et à les inscrire au DU.

Sachez que même si votre entreprise n’est pas concernée par les déplacements professionnels (tournée des commerciaux, livraisons…), elle est tout de même concernée par les accidents de la route. En effet, les accidents de voiture ou moto ayant lieux entre le domicile et le lieux travail sont considérés comme des accidents du travail.

C’est pourquoi il est impératif d’intégrer le risque routier dans le DU.

Un risque routier peut coûter très cher à votre entreprise.

Au-delà des coûts matériels (véhicule accidenté, immobilisé, véhicule en cours d’amortissement détruit. coûts des réparations), il y a les coûts bien plus graves, ce sont les coûts humains.
Le traumatisme pour votre salarié s’il est gravement blessé. Et pire encore s’il perd la vie, toute votre équipe subira non seulement un choc psychologique mais également une désorganisation du fait de l’absence de ce salarié.

De plus, en cas d’accident responsable, votre entreprise risque une amende et une augmentation de la cotisation d’assurance.

MMA a préparé une fiche récapitulative pour vous aider à identifier les risques routiers de votre entreprise et à les inclure dans votre DUER.
C’est une bonne aide pour identifier, classer et répertorier l’ensemble des risques routiers ainsi que de votre entreprise dans votre DU.

Il existe une solution assez peu connue : “Mission Fleet” qui permet d’assurer l’usage pro d’un véhicule personnel.

Une responsabilité en tant que chef d’entreprise 100% assurée grâce à une offre complémentaire au contrat MMA-Pro PME

·  Mission Fleet se substitue au contrat automobile du collaborateur, alors que le contrat RC entreprise n’intervient que s’il y a défaut d’assurance du collaborateur.

·  Mission Fleet garantit les dommages aux véhicules du collaborateur. Le contrat RC entreprise ne les garantit pas.

=> Contactez-nous pour un devis gratuit

ARTICLE PUBLIE LE 14/07/2020

Catégories :Assurance entreprise