Uncategorized

Découvrez le PER – Plan d’Epargne Retraite- en 6 questions.

Vous vous demandez quel est le meilleur placement pour la retraite ?

Même si vous êtes encore jeune, vous voulez savoir comment assurer votre retraite ?

Pour vous aider, nous avons interviewé Landry de chez MMA Assurances Jouët Florin pour une présentation du PER (Plan d’Epargne Retraite) .Le PER qu’est-ce que c’est ?

1. Le PER qu’est-ce que c’est ?

Landry : Le PER est un contrat d’épargne qui regroupe les anciens contrats  de retraite qui existaient auparavant sur le marché. (PERP, Contrats de retraite loi Madelin, Article 83 du CGI).

2. A qui s’adresse le PER ?

Landry : Il s’adresse aux particuliers, aux travailleurs indépendants ainsi qu’aux entreprises.

3. Quelle est la différence par rapport à une assurance vie ?

Landry : La principale différence est la possibilité de déduire de ses revenus ou de son bénéfice imposable les cotisations versées (dans certaines limites) afin de préparer sa retraite.

4. A quel moment souscrire à un PER ?

Il n’y a pas d’âge particulier pour souscrire un PER, il toujours intéressant d’en avoir un pour différentes raisons.

Exemple : pour les jeunes commencer à se préparer sa retraite dès le plus jeune âge, Il est aussi possible de récupérer le capital constitué pour l’achat de sa résidence principale mais aussi en cas d’accident de la vie.

Auparavant, les personnes de plus de 50 ans hésitaient à ouvrir un contrat de retraite loi Madelin ou PERP car les sommes versées à cet âge ne donnaient pas forcément une rente très élevée au moment du départ en retraite.
A présent, avec  la possibilité de sortie sous la forme d’un capital supprime cet inconvénient.

5. Versement d’une rente ou d’un capital, quelle est la solution la plus avantageuse ?

C’est propre à chacun en fonction de sa situation personnelles et de ses objectifs  

Mais majoritairement c’est le capital qui l’emporte…

6. Le PER est-il transmissible ?

Le PER bénéficie, comme les contrats d’assurance vie, d’avantages fiscaux pour les bénéficiaires en cas de décès du souscripteur.

Exonération des droits de successions pour le conjoint ou le partenaire de PACS et 152 500 € pour tous les autres bénéficiaires.

N’hésitez pas à contacter Landry pour une simulation gratuite

Catégories :Uncategorized