Assurance entreprise

Comprendre le cyber risque

En cette période de confinement, le télétravail se généralisé, c’est une aubaine pour les pirates.
Apprenez à protéger vos données et celles de vos salariés.

📌 Voici 5 conseils pour améliorer la sécurité si vous travaillez sur google drive :

  • Sécurisez votre mot de passe (avec des caractères spécieux type “@” ou “#”, ajoutez-y des chiffres et des lettres en majuscules et minuscules. Votre mot de passe doit contenir au minimum 12 caractères et être changé tous les 3 mois.
    De même, évitez d’utiliser le même mot de passe sur deux applications différentes
  • Utilisez l’authentification à deux facteurs proposée par Google drive
  • Chiffrez vos données avec le chiffrement AES (Advanced Encryption Standard), ainsi, si elles étaient interceptées, elles seraient inexploitables par les pirates qui n’ont pas la clé de chiffrement.
  • Méfiez-vous des applications tierces souvent développées par des développeurs indépendants. Bien qu’elles soient proposées dans Google suite, mais ne sont pas forcément toutes sécurisées.
  • Vérifiez bien les autorisations de consultation, modification ou téléchargement de vos fichiers que vous accordez à vos collègues ou prestataires.

Que faire si votre entreprise est victime de piratage informatique ? 

  • Elle doit dans un premier temps prendre toutes les mesures pour limiter les dégâts
  • Elle doit ensuite faire un état des lieux des pertes informatiques 
  • Elle a l’obligation de prévenir tous ses clients en cas de violation de données à caractère personnel conformément à la RGPD (règlement général sur la protection des données). L’absence de conformité au RGPD vous expose à des sanctions pouvant atteindre 20 millions d’euros ou 4 % de votre chiffre d’affaires annuel. 
  • Souvent, il faudra faire appel à plusieurs prestataires : experts informatiques, avocats et experts en relation publique pour rétablir l’image de marque 
hacker confinement

Quelles sont les conséquences d’un piratage pour votre entreprise ? 

  • Une perte du chiffre d’affaires
  • Une incapacité pour toute ou une partie de l’équipe de travailler dans des conditions normales 
  • Du retard de traitement des données à récupérer 
  • Des frais de restauration du système informatique et de sécurisation des données. 
  • Un risque de perte de confiance de la part des clients et partenaires 

Le saviez-vous ?

  • Le délai de rétablissement après piratage est de 69 jours en moyenne une fois la violation de données détectée (1). 
  • Au total, en moyenne, les entreprises françaises évaluent leurs pertes à 9,36 % de leur chiffre d’affaires en cas de violation de sécurité (2). 

=> MMA offre une assurance cyber-risque, demandez-nous une estimation gratuite 

(1) « 2018 Cost of a data breach », IBM-Ponemon Institute, juillet 2018. 

(2) « Rapport Risk:Value 2018 », NTT Security. 

ARTICLE PUBLIE LE 9/11/2020

Catégories :Assurance entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.